Reprise du travail et le retour aux équilibres économiques de votre organisation :

Dirigeant, DRH, membre du CSE ...

Pourquoi et comment et impliquer le collectif ?

Dans des circonstances instables, d’incertitude, de désorganisation, qui vont probablement durer longtemps, et qui sont du niveau de risque vital pour les personnes et pour votre organisation : en quoi impliquer le collectif dans les décisions de reprise du travail et de retour aux équilibres économiques est le moyen le plus rapide, le plus durable, le plus susceptible de protéger les personnes et le plus apte pour revenir aux équilibres économiques ?

vidéo de la conférence en bas de page : 45'

À situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle

Face au risque du “chacun pour soi”, le fait de connaître la dynamique de résistance, de connaître ce qui alimente l'opposition des individus ou des collectifs à un projet ou des décisions, permet de choisir une approche qui l'intègre dans les moments de grands changements, et d'en faire une richesse pour votre organisation. Intégrer la dynamique de résistance permet de susciter une réponse collective au service du collectif plutôt que le repli sur soi, cela facilite la prise de bonnes décisions, et concrètement dans la situation actuelle la juste protection des personnes, l'agilité de votre organisation, et un retour plus rapide aux équilibres économiques.

rediffusion de la CONFÉRENCE en ligne le 14 mai

45 minutes

Ce qui est abordé dans cette conférence :

  • les mécanismes qui alimentent la dynamique de résistance

  • pourquoi "impliquer intelligemment le collectif" est le moyen le plus rapide, le plus durable, le plus efficace, pour prendre des décisions, tout en renforçant le lien social

  • les conditions pour susciter des réponses individuelles au service de l’équipe et de l’organisation, pour une réponse collective dans un esprit d’équipe

  • une manière concrète de créer ces conditions : l'approche Process Work (PW), développée par Arnold Mindell et utilisée dans le monde depuis 50 ans dans des circonstances exceptionnelles (référendum de paix Irlande du Nord il y a 20 ans, reconstruction de la société au Rwanda, en ex Yougoslavie, post-Fukushima), dans les collectifs traversant des circonstances exceptionnelles, en entreprise et dans les administrations.

  • des témoignages d'interventions en entreprise, qui ont laissé le collectif apporter une réponse exceptionnelle à une situation exceptionnelle.

Conférence animée par Sophie de Bryas,

Caris Kindler Mathieu et Philippe Pesme.

  • Sophie de Bryas intervient depuis 30 ans dans des grandes entreprises françaises, et aussi des administrations et les organisations pour des collectifs de 3 à 200 personnes. Elle a co-créé avec Denis Morin l’association La Maison du Process Work pour le développement de cette discipline en France.

  • Caris Kindler Mathieu, trilingue, 30 année d’expérience en tant que juriste d’affaires, RH, consultante et coach en organisation dans l’industrie et des environnement multiculturels. Pratique confirmée du Process Work en entreprise en accompagnement collectif soit en mode diagnostic ou résolution de tensions, conflits.

  • Philippe Pesme, après une carrière dans l'industrie en France et à l'international, accompagne les chefs d'entreprise depuis 2004, est trésorier de MOM21 Mouvement pour les Organisations et le Management du 21ième siècle, coach certifié PCC à l'ICF, facilitateur certifié SW groupes et individuel, est formé au Process Work cursus Facilitation For Leaders, et coach d'équipe spécialisé dans les prises de décision collective.

Process Work : Pourquoi et comment impliquer vos équipes-le collectif rapidement pour faire face aux situations exceptionnelles